FAQ

Q : Qu’est-ce qu’une image eidétique ?

R : Les images eidétiques sont des instantanés détaillés sensoriels (tous nos sens peuvent être recrutés), accompagnés de sensations physiques et émotionnelles en lien avec nos expériences de vie significatives. Elles sont différentes des souvenirs, des rêves, des rêves lucides et des visualisations guidées. Elles constituent une empreinte concrète dans notre conscience des événements vécus. L’image eidétique permet un accès rapide à notre conscience. En l’élaborant avec le thérapeute, l’image eidétique modifie et élargit les représentations figées de notre perception des autres et de nos interactions avec eux, fait émerger nos talents et nos forces, notre capacité d’interaction et d’adaptation et nous permet de nous remettre en mouvement et d’élargir la perception de notre vécu.

Voir la page; le concept d’image mentale eidétique

Q: Est-ce que c’est de la visualisation guidée ?

R : Non. La visualisation guidée dirige le patient pour voir des détails particuliers de son image et le dirige aussi pour faire émerger ses ressentis et signification associés. L’image eidétique diffère du fait que, même si des instructions sont données, c’est le patient qui est aux commandes et rend compte de  son image, de ses ressentis associés et de la signification qui peut émerger pour lui (ce n’est pas le praticien qui interprète le vécu de la personne: le sens émerge de l’image). Les instructions qui sont données servent principalement à garder la personne dans l’image afin que le mental (qui porte nos croyances, notre éducation, culture, critique de soi, anticipations négatives, regrets, etc…) ne reprenne pas le dessus et ne dénature pas l’image eidétique du patient.

Q : Quelles sont les bénéfices de l’eidétique ? 

R : Au fur et à mesure que se développent l’image et les sensations, le patient voit émerger une signification nouvelle de son vécu subjectif et peut accéder à de nouvelles ressources. L’eidétique donne ainsi accès rapidement à des ressources  mobilisables pour le patient, dès les premières séances.

Q : Comment faire une image eidétique ?

R: L’image eidétique est guidée par le thérapeute pendant la séance. Les images qui émergent pour le patient sont en lien avec sa problématique du moment. Ensuite, le patient peut retrouver seul, sans l’aide du thérapeute, les images travaillées en séance, qui peuvent devenir un soutien, un « compagnon », dans son quotidien.

Q : A quoi ressemble une séance de thérapie ou de relation d’aide par l’image eidétique ? 

R : La première séance est généralement exploratoire. Le praticien découvre les besoins du patient et échange avec lui sur des éléments importants tels que son histoire et ses symptômes. Les premières séances permettront à la personne de se familiariser avec le processus de l’image eidétique: description de l’image au présent, comme s’il revivait l’instant, et pendant qu’il voit l’image l’attention portée à ses ressentis corporels, puis l’émergence éventuelle d’un sens nouveau de l’expérience. Après chaque séance, le patient peut revenir explorer l’image une ou plusieurs fois par jour jusqu’à la séance suivante, s’il en éprouve le besoin ou l’envie. Une séance d’eidétique dure généralement 45 à 50 minutes , de préférence en présentiel.

Q: Est-ce qu’il s’écoule beaucoup de temps avant d’en percevoir les bénéfices?

R: dès les premières séances, des images ressources sont explorées afin de donner rapidement du support à la personne, tout en explorant ses difficultés.

Q: Est-ce que tout le monde peut avoir des images eidétiques?

R: Oui, mais elles ne sont pas obligatoirement visuelles. Quelques rares personnes n’ont « que » des « images » kinesthésiques, sans que cela empêche le travail de se faire.